Validité de construit

Parent Previous Next

Validité de construit (validité conceptuelle, validité théorique). Ce type de validité est utilisé lorsque l'on cherche à savoir si une mesure donnée est associée à d'autres mesures selon des hypothèses théoriques concernant les  concepts qui sont mesurés. Cette démarche n'est pas spécifique à la méthode des tests, mais est une des méthodes générales de construction et de vérification d'une hypothèse en science expérimentale. Il s'agit d'étudier et de vérifier les liaisons constatées entre les variables et les hypothèses qui ont guidé les modalités de détermination de la dimension psychologique que l'on veut évaluer.

La validation empirique ne permettait pas forcément l'interprétation du mécanisme psychologique sous-jacent (par exemple, on peut utiliser un test parce qu'il prédit bien la réussite en lecture, mais sans forcément savoir pourquoi). Par contre, la validation de construit vise également à une interprétation théorique. On définit trois étapes dans cette démarche (similaire à ce qu'on appelait anciennement de validation hypothético-déductive : (i) construction d'hypothèses théoriques ; (ii) déduction d'hypothèses testables ; (iii) planification d'une étude expérimentale pour tester les hypothèses. On va s'assurer ainsi que les relations entre les différentes facettes du ou des construits mesurés sont conformes au modèle théorique (on utilisera des méthodes statistiques diverses comme l'analyse factorielle confirmatoire ou plus généralement des méthodes d'équations structurales.

Remarques