Sensibilité

Parent Previous Next

Il existe plusieurs conceptions de la sensibilité d'un test selon que l'on se place dans le cadre de la mesure d'une dimension (intelligence, aptitude, attitude, motivation, intérêts, trait de personnalité, etc) ou dans le cadre d'un dépistage d'une caractéristique spécifique que l'on peut éventuellement mesurer de façon dichotomique en terme de présence/absence (présence ou absence d'un trouble par exemple).

Dans le premier cas le test doit différencier au mieux l'ensemble des individus, dans le second cas que l'on peut appeler abusivement "test diagnostic", il doit détecter au mieux les personnes ayant la caractéristique recherchée. On ne parle plus alors uniquement de sensibilité mais aussi de spécificité et l'évaluation de ces deux caractéristiques impactent aussi la validité du test. Ce deuxième aspect de la sensibilité n'est pas l'objet du cours et nous le présentons pour information. Cette définition de la sensibilité est cependant largement utilisée dans le domaine médical.

Remarque. Les tests construits en psychologie sont plus souvent des épreuves voulant évaluer une dimension, même si pour certains tests, certaines valeurs signent pour les psychologues la présence d'un trouble et l'indice de sensibilité comme celui de spécificité pourraient aussi être pris en compte dans l'élaboration des épreuves.