Quand ne pas utiliser un test ?

Parent Previous Next

Voici selon Urbina (2014), les 10 raisons qui devraient conduire un psychologue à ne pas utiliser un test :

1. Les  objectifs du test sont inconnus ou peu clairs pour le psychologue.

2. Le psychologue n'est pas familier avec le test et pas assez entraîné à l'utilisation de ce test.

3. Le psychologue ne sait pas à qui est destiné le test ou comment seront utilisés les résultats au test.

4. Les informations que pourraient fournir le test sont déjà disponibles ou peuvent être obtenus par d'autres moyens ou des sources plus sures.

5. La personne devant être testée n'est pas d'accord ou pas prête pour coopérer à une situation de test.

6. Le test ou la situation de test peut engendrer un préjudice à la personne testée.

7. L'environnement et/ou les conditions de passation ne sont pas adaptés à la situation de test.

8. Le format du test n'est pas adapté en raison de l'âge, d'aspect linguistique, culturel, ou de tous les autres facteurs qui rendent invalides les données obtenues.

9. Les normes sont trop anciennes ou inadaptées et inapplicables à la personne testée.

10. Le manuel du test (documentation) concernant le test ne donne pas d'informations suffisantes concernant la fidélité et la validité des scores observables.