Validité vs fidélite

Parent Previous Next

La fidélité concerne la précision avec laquelle un test mesure certaines caractéristiques, elle est donc en relation avec l'erreur de mesure et elle est formellement définie comme le rapport de la variance vrai à la variance totale du test (théorie classique des tests). On définit par contre la validité comme la qualité de ce qui est mesuré c'est à dire la ressemblance existant entre ce que l'on veut mesurer et ce que mesure le test. De façon formelle la validité est donc la portion de variance vraie  qui est pertinente aux buts de l'utilisation du test (toujours dans le cadre de la TCT).

Pour résumer cette distinction entre fidélité et validité reprenons la décomposition des scores aux tests :

Dans ce cadre, T (détermine la variance vraie) est donc décomposée en deux parties, Tp et Tnp. Si l’on reprend nos définitions de la fidélité et de la validité, la fidélité est le rapport de la variance de T (donc Tp+Tnp) sur la variance de X (variance totale) tandis que la validité le rapport de la variance de Tp sur la variance de T (donc Tp+Tnp).

Remarques

(1) Un test non fidèle est nécessairement non valide.

(2) Un test valide est nécessairement, a minima, un peu fidèle.

(3) Un test fidèle n'est pas nécessairement valide.

Figure E.3 :  Représentation imagée des notions de fidélité et validité (adapté de Chapanis*, 1951)

---------

(*) cette représentation est souvent utilisée et on cite rarement la source.