Choix et sélection des items

Parent Previous Next

Un test est constitué d'un ensemble d'items (questions) permettant de différencier les sujets. Lorsque l'on construit une épreuve, la subjectivité et/ou les connaissances antérieures du chercheur et psychologues à l'origine de l'épreuve jouent un rôle important dans le choix et la sélection de ces items. Cette sélection est faite en fonction des objectifs de l'épreuve mais aussi des connaissances théoriques du moment et des définitions implicites et/ou explicites de la dimension que l'on souhaite « mesurer ».

Plusieurs étapes seront nécessaires pour la construction d'une épreuve. Un premier ensemble d'items constituera une version provisoire du test qui sera administrée à un échantillon. Cet ensemble d'items sera remanié en fonction des résultats. On ne se contentera pas de supprimer des items, le plus souvent il peut être nécessaire soit d'en revoir certains soit même, d'en construire de nouveaux.

Lors de cette sélection des items de nombreux critères rentrent en ligne de compte (longueur de l'épreuve, homogénéité de l'épreuve, etc.). Pour les épreuves d'évaluation de « performances » cognitives on prend en compte la difficulté (comme le p-index) des items et leur discriminabilité (comme le d-index). Pour les épreuves de personnalité ou des tests qui ne sont pas des épreuves de performances, c'est homogénéité interne ou la structure interne (en lien avec la validation) de l'épreuve qui sera pris en compte, mais aussi l'avis d'experts externes sur chaque question. On peut aussi appliquer pour de nombreuses épreuves des techniques qui ne font plus référence à la théorie classique des test (TCT) mais aux modèles de réponses à l'item (chap. E §7).

Il n'est pas possible de tous présenter et l'objectif est de comprendre et d'illustrer des critères pris en compte lors de la sélection d'item. On abordera donc que des critères (p-index, d-index) à la base de la construction d'échelle de performance.