Échelle nominale

Prérequis ›› Mesurer ››
Parent Previous Next

Une échelle nominale répartie les observations dans un certain nombre de classes disjointes, telles que chaque observation entre dans une seule classe. L'ensemble des classes utilisées constitue l'échelle nominale.

En d'autres termes, on effectue une partition de l'ensemble des observations (application d'une relation d'équivalence) et tous les objets ou les sujets d'une même classe sont considérés comme équivalents. Attention : ce n'est pas un critère statistique qui définit la partition, c'est un critère empirique. Ce critère détermine la signification à attribuer à la mesure.

Exemple d'échelle nominale : lors d'une étude sur l'entretien clinique, toutes les interventions d'un psychologue sont classées en trois catégories : Interprétations (I), Clarifications (C) et Reformulations (R). Cette catégorisation constitue une échelle nominale si et seulement si on effectue une partition des interventions c'est-à-dire, si et seulement si, chaque intervention entre dans une seule catégorie I, C, ou R. Dans le cas où il serait impossible de faire entrer les interventions dans une seule catégorie, on devra ajouter d'autres classes à l'échelle ou redéfinir la règle de partition utilisée.