méthode du partage

Parent Previous Next

La méthode du partage (ou "split-half") est d'une certaine façon similaire à celle du test parallèle. Les sujets passent l'épreuve une seule fois mais le test est ensuite subdivisé en deux moitiés en utilisant une des méthodes de bissection suivantes : la partition aléatoire (random split), séparation des items pairs et impairs, réalisation d'une partition appariée (en fonction du contenu et de la difficulté = matched split).


A savoir.  La méthode de calcul du coefficient de fidélité par la méthode du partage est simple :

    1. on calcule le score pour chaque groupe d'items (par exemple : pairs et impairs)
    2. on calcule la corrélation r12 entre ces scores. Cette corrélation est une estimation de la fidélité rxx
    3. Pour tenir compte que l'on a réduit la longueur du test par deux on peut appliquer la formule de Spearman-Brown : rxx = 2*r12/(1+r12)

Une autre méthode de calcul est ce qu'on appelle la formule de Rulon (plus rarement utilisée). Cette formule consiste à estimer l'erreur en rapportant la variance des différences (sd2 qui est directement une évaluation de l'erreur de mesure) à la variance du test (sx2). Le coefficient de fidélité devient alors : rxx = 1-(sd2/sx2)


Remarque : comme pour les deux méthodes précédente, la méthode par bissection (méthode du partage) s'appuie sur le postulat de la TCT concernant les formes parallèles. Avant de calculer le coefficient de fidélité et après avoir séparé (quel que soit la méthode) les deux groupes d'items, on devrait s'assurer que les moyennes et les variances sur ces deux parties de test sont similaires. Dans le cas contraire, l'estimation de la fidélité risque d'être incorrecte.