Étalonnage

Previous Next

L'étalonnage, c'est « un barème utilisé pour le classement d'une valeur individuelle par rapport à l'ensemble des valeurs caractéristiques d'une population » (Piéron, 1951). Étalonner une épreuve consiste à établir des catégories ordonnées de références ou des classes ordonnées à partir des notes brutes de l'échantillon.  

L'action d'étalonner correspond donc à la réalisation d'un ensemble d'opérations établissant, dans les conditions spécifiées, la relation entre le score brute et une valeur ayant une signification (en positionnant une personne par rapport à un groupe de référence et plus particulièrement l'échantillon normatif). Suite à cette opération, toutes les notes brutes possibles appartiendront à l'une ou l'autre des catégories de référence de l'étalonnage.

Pourquoi construire un étalonnage ?

Principaux étalonnages utilisés en psychologie.

Pour faire simple, on peut considérer que l'on a 3 grands types d'étalonnage usuellement utilisés (cf. schéma ci-contre):

Remarque : le terme étalonner dans la langue française à une définition partiellement différente de celle des psychologues. Étalonner peut avoir deux sens courant : (1) vérifier la conformité d'une mesure ou d'une valeur avec l'étalon conventionnel (2) Graduer, régler un instrument conformément à l'étalon. Le terme d'étalonnage en psychologie fait plutôt référence à cette deuxième définition mais la mesure obtenue traduit une position (la métrique change selon l'étalonnage) dans un échantillon normatif représentatif d'une population parente.