Méthodes pour évaluer la fidélité

Méthodes pour évaluer la fidélité

Parent Previous Next

Le coefficient de fidélité est un coefficient que l'on peut estimer en utilisant différentes techniques (ou méthodes) qui n'évaluent cependant pas exactement de la même façon les sources de l'erreur de mesure. La validité de ces méthodes implique cependant l'acceptation de trois postulats en plus de ceux déjà mentionnés (l'équation X = T + e, et le postulat concernant les formes parallèles d'un test (2 tests sont parallèles si leurs scores vrais et leur erreurs de mesure sont identiques) :

Postulat 1 : μe = 0. La moyenne des erreurs commises aux différents items d'un test est nulle. Il n'existe pas un biais systématique dans la situation de test (l'espérance mathématique de x est égal à T).

Postulat 2 : ρ e =  0. La corrélation entre les scores vrais et les scores d'erreur vaut zéro. Il n'existe donc pas un mécanisme qui conduirait à accroître ou à réduire l'ampleur des erreurs en fonction de la compétence vraie du sujet.

Postulat 3 : ρe1e2 = 0. La corrélation entre les erreurs aux différents items vaut zéro. On n'observe donc pas des erreurs d'autant plus grandes à certains items qu'elles sont grandes à d'autres items.