Principes généraux

Principes généraux

Parent Previous Next

La sélection ou l'élimination des items constituant une épreuve est une étape importante. Elle participe à la fidélité et à la validité de l'épreuve. La méthode dépend de la nature des items mais aussi des objectifs que l'on se fixe. Le plus souvent on sélectionne les items en prenant en compte leur difficulté et leur capacité à discriminer (ces deux indices ne sont cependant pas totalement indépendants). On peut tenir compte d'autres critères (qui ne seront pas présentés ici) comme la corrélation entre le score à l'item et le score total à l'épreuve multiplié par l'écart-type de l'item (statistique que l'on appelle parfois la fidélité de l'item). On peut aussi tenir compte de la contribution de l'item à la dimension mesurée (analyse factorielle).

Cette sélection doit prendre en considération aussi d'autres aspects et pas seulement ces indicateurs. Par exemple, dans des taches cognitives, des items très "faciles" (ayant indice de puissance élevée) seront conservés même s'ils apportent peu d'information car ils peuvent permettre de mettre en confiance.  Dans une épreuve de personnalité, on peut avoir des items que l'on garde mais non pris en compte dans le score total (items de remplissage).



Pour aller plus loin...

oConcernant l'analyse des items, vous pouvez vous référer à l'ouvrage de Lavaut et Grégoire (2016, p. 203-239)

oFidélité de l'item : la notion de fidélité (sens général lors de la construction des tests) sera abordée plus loin. Mais l'indice de fidélité de l'item peut-être un des critères de sélection, car la variance de l'épreuve dépend de ces indices de fidélité (elle est égale au carré de la somme de ces indices). Prendre des indices élevés maximise la variance au test. De la même façon (la consistance interne d'un test) dépend de ces indices de fidélité de l'item.